« Little mémo » (DJECO), adaptation d’ un jeu grand public

Little mémo est un jeu édité par la maison DJECO et qui s’adresse aux enfants de 2,5 ans à 5 ans. Il est indiqué comme jeu de mémoire et est présenté de la manière suivante :

«  De petits animaux se promènent dans le jardin. Tout à coup, l’un se cache sous le buisson. Quel animal s’est caché ? Un jeu qui favorise l’échange entre les tout petits et leurs parents . »

Que trouve-t-on dans la boîte ?

  • 9 animaux en plastique, très colorés, un peu mous comme les jouets de bain
  • une petite boîte en carton sans couvercle pour cacher les animaux
  • 15 jetons en carton avec une fleur ou des champignons
  • un petit livret avec la règle du jeu dans 10 langues différentes

Quelle est la règle de base ?

Les animaux sont placés sur la table. Il faut bien les regarder et mémoriser leur place. Puis on ferme les yeux pendant que quelqu’un cache l’un des animaux sous la boîte. Ensuite, on ouvre les yeux et il faut dire quel est l’animal qui est caché. Si on a la bonne réponse, on gagne un jeton. Sinon, on rend un jeton gagné auparavant. Quand l’animal est trouvé, on ferme à nouveau les yeux et on recommence. On gagne soit quand il n’y a plus de jetons (c’est celui qui en a le plus), soit quand on a atteint le nombre de jetons décidé au départ.

Pourquoi ce jeu est intéressant ?

  • Les règles sont basiques et accessibles aux plus petits
  • Le matériel est simple et rapide à utiliser, à mettre en place
  • C’est un jeu attrayant, de part ses couleurs et ses matières
  • Les rôles entre les différents joueurs peuvent être échangés
  • On peut y jouer à plusieurs (pas vraiment de limite car le matériel est commun)

Quelques limites ?

  • Certains animaux ont des couleurs qui correspondent à la réalité (coccinelle rouge et noire, tortue verte et kaki) alors que d’autres sont très éloignées (hérisson violet et fuchsia)
  • Il serait intéressant de préciser que c’est un jeu de mémoire visuelle

Les adaptations que je vous propose (+ matériel si besoin ) :

  1. Faire deviner à quel animal on pense

On place tous les animaux au centre de la table, puis l’un des joueurs choisit un animal dans sa tête et les autres joueurs doivent poser des questions : Est-ce qu’il vole ? Est-ce qu’il a des écailles ? Des antennes ? Combien a-t-il de pattes ? …

L’intérêt est de pouvoir utiliser du vocabulaire et d’apprendre à l’enfant à observer et décrire un concept en fonction de ses caractéristiques.

2. Devinettes écrites

Pour les plus petits, c’est l’adulte qui va lire la devinette mais les plus grands pourront lire eux-même.

L’intérêt est de travailler la compréhension (oral ou écrite) et de sélection les éléments pertinents pour découvrir de quel animal il s’agit.

3. Faire des phrases avec les animaux

On peut proposer à l’enfant de choisir un animal et de tirer un petit papier parmi ceux qu’on aura pliés et mis dans le petit récipient en carton. Sur les petits papiers, vous trouverez un début de phrase, afin d’aider l’enfant à démarrer. On appelle cela une ébauche syntaxique. Si l’enfant est plus petit, c’est l’adulte qui lira et s’il est en capacité de lire et/ou d’écrire, on pourra soit lui proposer de lire l’ébauche et de continuer à l’oral, soit de recopier l’ébauche et de continuer la phrase à l’écrit.

L’intérêt est d’accompagner l’enfant dans la production de petites phrases, de plus en plus longues. Souvent, les petits, et notamment ceux qui présentent un retard au niveau du langage, ont des difficultés à trouver la bonne idée pour produire leur phrase. L’aide proposée est donc rassurante, mais pas indispensable si l’enfant préfère inventer lui-même !

4. Trouver des points communs entre deux animaux

On place les animaux dans un sac opaque, et l’enfant pioche deux animaux. Il doit alors leur trouver le plus de points communs.

Exemple: la chenille et la coccinelle = deux yeux, deux antennes, elles sourient, elles ont des pois, elles ont 6 pattes, elles sont petites….

L’intérêt est de prêter attention aux objets, de les observer, les toucher, les sentir, et de faire du lien entre deux choses par le langage. On brasse aussi du vocabulaire varié.

On pourrait envisager la même chose avec les différences.

5. Le sac surprise !

On prend un sac opaque (un tote bag, un sac à dos, une pochette…) dans lequel on va placer tous les animaux. On placera devant l’enfant les photos des 9 animaux. Il devra plonger sa main dans le sac, choisir un animal et, sans le sortir du sac, essayer de sentir sa forme pour deviner de quel animal il s’agit. Quand il pense avoir trouvé, il doit dire le nom de l’animal ou montrer la photo et il le sort. Si c’est bon, il le pose sur la photo correspondante. Sinon, il remet l’animal dans le sac. N’hésitez pas à demander à l’enfant de décrire ce qu’il sent.

L’intérêt est de faire travailler le sens du toucher qui est souvent sous-exploité lorsque la vue entre en jeu. L’enfant devra aussi faire confiance à ce qu’il sent sous ses doigts. Par ailleurs, il devra faire du lien entre une image 2D, la photo et un objet 3D, celui dans le sac.

6. Découvrir les différentes représentations d’un concept

Pour certains enfants, et notamment les enfants qui présentent de l’autisme, la généralisation des concepts est difficile. Qu’est-ce que cela signifie ? Pour nous, un labrador ou un yorkshire, bien que différents, sont des chiens. Nous avons un concept principal, le chien, qui peut avoir différentes représentations. Par ailleurs, que ce soit le chien en vrai, la photo, la figurine ou le dessin, nous parvenons à comprendre qu’il s’agit toujours d’un chien.

Ici, nous proposerons à l’enfant d’associer les différentes représentations : l’animal en plastique, la photo de l’animal en plastique, la photo de l’animal dans la réalité, le dessin de l’animal et le pictogramme. Il s’agira d’une activité de tri ou de demande (donne-moi….).

N’hésitez pas à inventer vos propres règles, vos propres jeux ! Tous les jeux sont bien plus exploitables que la règle avec laquelle ils sont vendus.

Charlotte F.

ps : documents réalisés avec Picto selector

Un commentaire sur “« Little mémo » (DJECO), adaptation d’ un jeu grand public

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s