Tâches ménagères, exemples d'applications concrètes

Faire participer son enfant aux tâches ménagères a plusieurs avantages :

– l’occuper et l’amuser,

– lui donner le sentiment de se rendre utile auprès de vous,

– sentir qu’on lui fait confiance et donc renforcer son propre sentiment de confiance en soi,

– passer un bon moment parents-enfants,

– développer des compétences cognitives : anticipation, attention, logique, langage, mémoire,

– développer ou affiner des compétences motrices : précision des gestes, habileté, équilibre, motricité fine, etc

→ Voici quelques applications concrètes :

  • Faire de la logique en faisant participer mon enfant au pliage du linge

Vous avez votre grosse panière emplie de linge fraîchement sorti de la machine à laver et soufflez d’avance à l’idée d’effectuer cette tâche rébarbative. Si vous faisiez participer votre enfant ? Certes vous n’irez pas forcément plus vite, mais vous passerez un moment plus agréable, vous occuperez votre enfant et participerez à son développement. Pourquoi pas mettre de la musique en même temps.


Concrètement je fais quoi ? Demandez à votre enfant de vous aider à trier le linge.

Pendant que vous commencez à plier vous pouvez lui demander de faire des piles par types de vêtements. Voici un exemple de consigne à proposer :

« Mets ensemble ce qui va bien ensemble, par exemple tu peux mettre les chaussettes avec les chaussettes ». Laissez-le faire son tas et voyez s’il applique le même principe à d’autres vêtements sans votre intervention (tas de culottes, tas de tee-shirts, etc). S’il ne voit pas quelle autre pile faire, prenez deux ou trois tee-shirts pour initier « On peut faire une autre pile avec ça par exemple », et laissez-le finir.

Voici d’autres idées pour varier les tris au gré des cessions de pliage de linge :

– faire des piles selon les personnes (les vêtements de maman, de papa, d’enfant 1, d’enfant 2 etc)

– faire des piles par couleur

– des piles des vêtements qui se mettent en haut / qui se mettent en bas

→ cette petite activité permet de stimuler la classification et les capacités de tri

NB : Vous pouvez également faire intervenir votre enfant avant de faire tourner une machine à laver ; préparer le linge à laver (ex. : ne prendre dans le panier à linge que les serviettes et les gants de toilette ; que le linge clair, que le linge noir etc).

  • Demander à votre enfant de vous aider à vider le lave-vaisselle

Cette activité est tout à fait à la portée de votre enfant, ce dès le plus jeune âge. Elle met en œuvre plusieurs compétences intéressantes :

– la motricité : ajuster ses gestes, à faire attention aux choses, affiner l’habileté

– la logique : trier/ classifier (ranger les assiettes avec les assiettes, les cuillères et les cuillères etc.)

– organisation/ planification : savoir dans quel ordre réaliser mes actions (ouvrir d’abord la porte du placard, puis ouvrir le lave-vaisselle, prendre une assiette pour la ranger ; prendre le panier à couverts et l’apporter près du tiroir pour éviter d’avoir à faire des allers-retours).

Laura M

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s